L’armée malienne doit-elle quitter Farabougou ou y rester?

Par , publié le .

International

Ce jeudi 15 avril, le délai d’un mois laissé par les jihadistes de la Katiba Macina à  l’Etat malien sur la question de Farabougou prend fin. Ce village du centre du Mali  vit sous blocus depuis plus de six mois. Le 14 mars, un accord a été conclu avec ces jihadistes liés à  Al Qaida au Maghreb islamique, sous l’égide du Haut Conseil islamique du Mali, mandaté par le gouvernement. Mais l’accord de cessez-le-feu obtenu et appliqué contient une condition suspensive : les jihadistes exigent que les militaires maliens stationnés dans le village quittent les lieux. Et l’échéance arrive donc à  son terme.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut