Le géant japonais de l'électronique Panasonic lâche Huawei
Le groupe japonais Panasonic rejoint d'autres entreprises japonaises et britanniques de télécoms qui ont annoncé qu'ils allaient couper, pour le moment, leurs liens avec Huawei, le géant chinois des télécommunications depuis que les Etats-Unis l'ont placé sur une liste noire. Une décision difficile prendre pour les groupes japonais très implantés en Chine.

Nous vous recommandons

International

McDonald's: dans la logique du burger

Rfi

International

Immigration: Emmanuel Macron se projette en 2022

Rfi