Le Parquet national financier renforcé par la condamnation de Nicolas Sarkozy

Par , publié le .

International

La condamnation de Nicolas Sarkozy à  trois ans de prison, dont un ferme, suscite beaucoup d’émoi dans la classe politique française. Les proches de l’ancien président, qui va faire appel, mais aussi ses adversaires politiques comme Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon dénoncent notamment un jugement politique. Dans leur viseur : le Parquet national financier (PNF), la jeune institution, souvent critiquée, qui a porté l’accusation dans cette affaire. Pour le PNF, ce procès représentait un vrai enjeu.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut