L’ENA, école des élites françaises, remplacée par un nouvel institut

Par , publié le .

International

Emmanuel Macron a réuni jeudi après-midi 8 avril en visioconférence, 600 cadres de la haute administration publique : directeurs des administrations centrale, directeurs des ARS, ambassadeurs…. Le président de la République leur a expliqué les objectifs de la réforme de l’ENA et de la haute fonction publique qu’il entend mener pour redonner du sens à  l’action publique et mieux faire fonctionner l’Etat. Des changements qui doivent être officialisés d’ici le mois de juin.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut