Les Birmans pleurent la jeune Kyal Sin et redescendent dans la rue

Par , publié le .

International

En Birmanie, malgré la répression sanglante de mercredi 3 mars ; au moins 38 morts selon l’ONU, les manifestants pro-démocratie continuent à  défier la junte militaire. Ce 4 mars, plusieurs centaines de personnes sont à  nouveau descendues dans la rue, notamment à  Rangoun, la capitale économique.  

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut