Les Kényans demandent plus de transparence sur l’utilisation des prêts du FMI

Par , publié le .

International

Le financement de la lutte contre le Covid-19 crée la discorde au Kenya. Le FMI a approuvé le 2 avril une aide de 2,34 milliards de dollars pour le pays. Une enveloppe prévue pour permettre à  Nairobi de lutter contre la pandémie et d’éviter des risques de surendettement. Mais, depuis l’annonce du 2 avril, les critiques affluent sur les réseaux sociaux.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut