Lesotho: La Première dame recherchée pour «complicité de meurtre»

Lesotho: La Première dame recherchée pour «complicité de meurtre»

Leral Le 2020-01-14  Source

La police lésothienne aux trousses de Maesaiah Thabane. La Première dame du pays, soupçonnée d'avoir participé au meurtre de l'ancienne Première dame du Lesotho, est depuis, portée disparue.

C'est à une véritable saga judiciaire qu'assiste le Lesotho depuis quelques semaines. Le petit pays d'Afrique australe enclavé dans l'Afrique du Sud est au coeur d'une affaire de meurtre aux relents passionnels et politiques, et dans laquelle seraient impliqués l'actuel Premier ministre Thomas Thabane et son épouse.

Le cas de meurtre dont il est question ici remonte à 2017. Lipolelo Thabane, 58 ans, avait été tuée par balles en juin 2017, deux jours avant l'investiture de son époux à la tête du gouvernement du Lesotho. Selon un rapport de la police, le Premier ministre avec qui elle était en instance de divorce depuis des années, serait lui aussi impliqué dans ce meurtre.

Pour l'heure, la police reste peu bavarde sur les implications réelles des deux suspects. Nouveau rebondissement, l'actuelle Première dame aurait pris la fuite alors qu'un mandat d'arrêt a été émis contre elle par la justice. Elle avait jusqùà lundi pour comparaître à un interrogatoire, mais elle ne s'y est pas présentée, a confié le porte-parole du gouvernement, Nthakeng Selinyane, au programme Focus on Africa de la BBC.

Cette affaire de meurtre commence à avoir des retombées au plus haut sommet de l'Etat. Après la mise en accusation du Premier ministre Thomas Thabane, son parti, la Convention des Basothos (ABC), lui a demandé de démissionner. Pour l'heure, le dirigeant n'a pas souhaité réagir aux accusations portées contre lui.

Nous vous recommandons