Liban: deux ans après ses débuts, la contestation s’essouffle dans la rue

Par , publié le .

International

Deux ans jour pour jour après le début du mouvement de contestation contre le pouvoir en place, qui avait poussé des dizaines de milliers de personnes dans la rue, les Libanais ont repris le pavé ce dimanche 17 octobre à  Beyrouth. S’ils réclament toujours le départ de la classe politique considérée corrompue, la ferveur n’est plus au rendez-vous : le pays s’enfonce encore dans la pire crise économique et politique de son histoire.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)