Liban: la rareté de l’essence pèse sur le quotidien de la population

Par , publié le .

International

Au Liban, les pénuries d’essence se poursuivent. En cause, la difficulté à  importer en devises et la prolifération du marché noir. La fin totale des subventions sur les carburants est donnée pour imminente, d’ici la fin du mois de septembre. Ces subventions ont déjà  été en grande partie levées, faisant flamber le prix de l’essence. Dernière augmentation en date, la semaine dernière ; malgré cela, l’essence reste rare, rendant le quotidien très difficile.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)