«Lingui» de Mahamat-Saleh Haroun, le combat des femmes, au Tchad et ailleurs

Par , publié le .

International

C’est jusqu’ici le film le plus féministe du cinéaste tchadien. Dans « Lingui », Mahamat-Saleh Haroun a mis son art des images au service du combat contre l’excision et la soumission des femmes. Après être reparti bredouille des palmarès du Festival de Cannes, du Fespaco à  Ouagadougou et aussi des Journées Cinématographiques de Carthage, « Lingui » sort ce mercredi 8 décembre dans les salles en France.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)