L’ONG Human Rights Watch demande la libération de huit Burundais, ex-réfugiés en Tanzanie

Par , publié le .

International

Ils avaient été reconduits de force de Tanzanie dans leur pays en aoà»t dernier. Ils sont depuis en prison et poursuivis pour « atteinte à  l’intégrité du territoire national et participation à  des bandes armées ». Des accusations infondées qui doivent être abandonnées selon l’ONG.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut