Madagascar: accord de sortie de crise pour l’entreprise minière QMM

Par , publié le .

International

L’entreprise QMM, filiale du groupe canadien Rio Tinto, qui exploite (au sud-est de l’île à  Fort-Dauphin) l’ilménite, un minerai riche en fer et en titane, reprend son activité. Les dirigeants ont finalement trouvé un accord de sortie de crise avec les communautés villageoises, après une semaine de crise sociale. Une délégation gouvernementale de trois ministres a été dépêchée sur place vendredi pour résoudre le conflit. Détenue à  20% par l’Etat malgache, et troisième plus grosse exploitation minière de Madagascar, QMM avait annoncé l’arrêt de son activité jeudi 18 mai.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)