Madagascar: contre les criquets, la prévention coà»te moins cher que la réaction

Par , publié le .

International

Madagascar, le « locusta migratoria », ce criquet endémique de l’île, qui se reproduit à  une vitesse vertigineuse et qui aime se nourrir de plants de riz ou de maà¯s, se fait de plus en plus visible ces derniers mois dans certaines régions. Depuis octobre dernier, la lutte antiacridienne a redémarré, mobilisant d’importantes ressources humaines, au sol mais aussi dans les airs. Seulement, d’après les experts, plutôt que traiter le problème acridien, il vaudrait mieux le prévenir.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)