Madagascar: trois morts lors d’arrestations pour défrichement dans une aire protégée

Par , publié le .

International

Mercredi, dans le village enclavé d’Amparibolana, à  environ 150 kilomètres au nord d’Antananarivo, la population s’en est prise à  deux gendarmes et deux gardes forestiers venus interpeller des suspects de défrichement dans une zone boisée protégée. Dans un communiqué publié dimanche 24 janvier, la Commission nationale indépendante des droits de l’homme a appelé « au calme afin de restaurer une atmosphère apaisée ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut
Suivez en DIRECT/LIVE Les Manifestations Du Lundi 08 Mars 2021Cliquez-ici