« Maman Lucie », 51 ans, première victime de la résurgence Ebola en Guinée

Par , publié le .

International

Près de 5 ans après la fin de la première épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, le virus a refait surface dans la région forestière située dans le sud du pays. Au moins 8 personnes sont décédées sur une quinzaine de cas recensés. Lucie, une infirmière de 51 ans, est morte le 27 janvier dernier à  l’hôpital régional de Nzérékoré. Elle est le patient indexe, c’est-à -dire le premier cas connu de la résurgence actuelle. Au centre médical de Gouecké o๠elle travaillait, elle était une personnalité très populaire que tout le monde surnommait « maman ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut