Mauritanie: des opposants dénoncent une intervention musclée de la police

Mauritanie: des opposants dénoncent une intervention musclée de la police

Leral Le 2019-06-25  Source
Les candidats de l'opposition à la présidentielle accusent des éléments de la police d'avoir procédé à une série d'arrestations parmi leurs militants avant de saccager les sièges de Biram Dah Abeid et Kane Hamidou Baba.

En début de soirée de ce lundi 24 juin, des échauffourées ont opposé des militants des candidats de l'opposition et des unités de la police anti-émeute, dans plusieurs quartiers de Nouakchott.

« La police est venue chargée gratuitement des gens qui n'étaient même pas en mouvement, qui étaient dans le siège, et d'autres qui étaient en face du siège, raconte le candidat Kane Hamidou Baba. Il n'y avait aucun grabuge à l'extérieur. Nos ordinateurs sont cassés, des tables et des chaises ont été renversées et brisées. »

Le siège de Biram dah Abeid, a aussi été saccagé. Le candidat accuse également des éléments de la police d'avoir procédé à une série d'arrestations parmi ses militants et ceux de Kane Hamidou Baba.

Nous vous recommandons