Migrants: Ursula von der Leyen ne veut «pas de barbelés ni de mur» aux frontières de l’UE

Par , publié le .

International

L’Europe ne financera pas de barbelés ni de murs à  ses frontières : déclaration ce vendredi à  Bruxelles d’Ursula von der Leyen à  l’issue d’un sommet européen consacré en partie à  la pression migratoire. La présidente de la Commission européenne répondait aux pays de plus en plus nombreux en Europe, qui réclame le soutien de l’UE pour dresser une barrière physique à  leurs frontières avec la Biélorussie. Depuis plusieurs mois le pays dirigé par Alexandre Loukachenko est accusé d’organiser d’orchestrer un afflux de migrants aux frontières européennes, pour faire pression sur l’UE. 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)