Niger: des difficultés d’accès à  internet après les troubles post-électoraux

Par , publié le .

International

La journée a été calme samedi dans la capitale. Des troubles sont survenus mardi au moment de la proclamation des résultats globaux provisoires du second tour de la présidentielle, qui donnent Mohamed Bazoum, le candidat du parti PNDS au pouvoir, en tête avec 56% des voix, contre 44% pour le candidat du RDR-Tchanji Mahamane Ousmane, qui conteste. Depuis le lendemain mercredi, l’accès à  internet est très restreint, voire impossible à  Niamey.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut