Niger: la société civile d’Arlit veut des précisions sur la fermeture de la Cominak

Par , publié le .

International

La société civile d’Arlit, ville minière du nord du Niger, organisait ce jeudi 13 mai une conférence de presse pour rappeler ses inquiétudes sur les conditions de fermeture de la mine d’uranium d’Akouta, propriété de la Cominak (la Compagnie minière d’Akouta), filiale du géant français Orano (ex-Areva), qui a cessé ses activités le 31 mars dernier.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut