Présidentielle en Guinée Bissau : Le Madem G-15 choisit son candidat et réclame un fichier électoral fiable

Présidentielle en Guinée Bissau : Le Madem G-15 choisit son candidat et réclame un fichier électoral fiable

Setal Le 2019-08-19  Source
La présidentielle bissau-guinéenne se tient le 24 novembre prochain. Mais déj, des voix s'élèvent pour réclamer un fichier électoral fiable pour des élections incontestées.

Le Mouvement pour l'Alternance démocratique/Groupe des 15 qui sera représenté ces joutes par le Général Umaro Sissoco Embalo a tenu une conférence de presse pour demander un nouveau recensement pour permettre aux bissau-guinéens qui n'étaient pas inscrits sur la liste de pouvoir accomplir leur devoir électoral.

Selon Djibril Baldé, le porte-parole du Madem G-15 qui était face aux journalistes ce vendredi, leur parti ne participera aucun processus sans un nouveau recensement ou par la création d'une structure pour superviser le processus d'actualisation des données.

Une position sur laquelle le Madem G-15 se veut intransigeant. La mission de la Cedeao qui est attendue dans les prochains jours au pays d'Amilcar Cabral est donc avertie. Elle est d'ores et déj invitée faire le nécessaire pour que le pouvoir en place mette les conditions d'un processus dépourvu de toutes irrégularités. Cela passera selon le Madem G-15 par l'inscription sur les listes électorales de plus de 300 mille personnes vouées l'exclusion.

Cependant, cette exigence du Madem G-15 risque de se heurter la décision du gouvernement de ne rouvrir les listes électorales pour de nouvelles inscriptions. Selon le porte-parole du gouvernement, il n'y aura pas de nouveau recensement. Armando Mango précise que seules les omissions seront rectifiées. Et pour cela, la commission électorale nationale a déj informé les électeurs déj inscrits, qu'elle procédera la correction des omissions du 17 août au 15 septembre. Il va sans dire qu'on va vers une présidentielle mouvementée en Guinée Bissau.

Formation politique créée par des dissidents du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap vert (PAIGC), le Madem G-15, arrivé deuxième aux dernières législatives, a organisé des primaires gagnées par le Général Umaro Sissoco Embalo. L'ancien Premier ministre a été plébiscité par 297 voix pour alors que 107 personnes se sont opposées ce qu'il soit le candidat officiel du parti. Il devait en découdre avec deux autres candidats, savoir le président sortant José Mario Vaz et Carlos Vamain. Mais ces derniers ne se sont pas présentés aux primaires, entraînant d'office leur élimination de la course.

Nous vous recommandons