Procès des attentats de janvier 2015: polémique sur le recours à la visioconférence

Par , publié le .

International

Le procès des attentats de Montrouge et de l'Hyper Cacher, en 2015,a été suspendu le 2 novembre en raison de la contamination de plusieurs accusés par le Covid-19. L'état de santé de l'un d'entre eux, Ali Riza Polat, a été jugé incompatible avec sa présence à l'audience, et le Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, a signé le 18 novembre une ordonnance, valide jusqu'au 16 mars 2021, qui autorise le recours à la visioconférence pour faire comparaitre un accusé. Le procès devrait reprendre ce lundi, mais l'ordonnance fait polémique.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut