Procès du 13-Novembre: dialogue de sourds avec Muhammad Usman, celui qui ne savait rien

Par , publié le .

International

Après une semaine sans audience à  cause du Covid-19, les interrogatoires des accusés se sont poursuivis, mardi 25 janvier, avec Muhammad Usman. Pour l’accusation, ce Pakistanais qui a fait le voyage de la Syrie vers l’Europe avec un coaccusé, Adel Haddadi, et les deux Irakiens futurs kamikazes du stade de France, devait faire partie des commandos. Mais ils ont été stoppés et détenus en Grèce en octobre 2015, avant d’être finalement interpellés en Autriche, un mois après les attentats. 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)