Rassemblements au Soudan: les magistrats dénoncent les violences des forces de l’ordre

Par , publié le .

International

Au Soudan, alors que des manifestants s’étaient mobilisés, vendredi 21 janvier, à  Khartoum, devant les maisons des victimes de la répression, une cinquantaine magistrats ont signé une déclaration commune pour condamner l’action des forces de sécurité et demander à  ce que les auteurs des violences soient jugés.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)