RDC: Bosco Ntaganda doit indemniser ses victimes à  hauteur de 30 millions d’euros

Par , publié le .

International

Bosco Ntaganda devra verser 30 millions d’euros en réparations pour les victimes, ont décidé des juges de la Cour pénale internationale (CPI) le 8 mars. L’ex-milicien congolais avait, en juillet 2019, été reconnu coupable de crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en Ituri, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) en 2002 et 2003. Mais les victimes ne devraient jamais percevoir ce dédommagement…

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut