RDC: la Monusco plaide pour un processus électoral inclusif et apaisé

Par , publié le .

International

La mission de l’ONU en RDC s’efforce d’obtenir de la majorité présidentielle une loi électorale consensuelle, alors que la tension monte à  l’approche des scrutins prévus dans 18 mois, en 2023. L’opposition ne prend pas part aux débats en cours à  l’Assemblée nationale, et une frange importante de la société civile s’est aussi prononcée défavorablement sur les réformes en cours, exigeant un consensus préalable.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)