Sénégal: situation tendue et indignation populaire après trois jours d’émeutes

Par , publié le .

International

Le Sénégal vient de vivre trois jours de manifestations et d’émeutes à  Dakar et dans plusieurs villes faisant quatre morts suite à  l’arrestation de l’opposant politique Ousmane Sonko pour « trouble à  l’ordre public » et « participation à  une manifestation non autorisée ». En parallèle, il est aussi accusé de viol et de menaces de mort. S’il continue de dénoncer un complot destiné à  l’écarter du jeu politique, le ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome a pourtant déclaré, le 5 mars au soir, qu’il s’agissait d’un « contentieux judiciaire qui implique deux citoyens sénégalais ».

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut