Sofagate à  Ankara: après le couac diplomatique, la Turquie rejette la faute sur l’UE

Par , publié le .

International

La Turquie a-t-elle exploité une guerre d’egos entre Charles Michel et Ursula von der Leyen ou s’est-elle contentée de respecter les demandes de l’Union européenne. En tout cas, devant la tempête diplomatique qui s’est levée Ankara plaide sa bonne foi.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut