Sous pression américaine, les Emirats arabes unis rebattent leurs cartes en Libye

Par , publié le .

International

Depuis plusieurs jours, les Emirats arabes unis multiplient les déclarations affirmant que cette riche monarchie du Golfe est en train de se désengager des pays o๠elle est militairement impliquée : le Yémen, l’Erythrée et surtout la Libye. La presse américaine publie de multiples déclarations de responsables émiratis qui vont dans le sens de ce désengagement qui résulte, selon plusieurs observateurs, de pressions américaines de l’administration Biden.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut