Syndrome du «bébé secoué»: le gouvernement français veut prévenir le passage à  l’acte

Par , publié le .

International

Plus d’un enfant par jour en France est diagnostiqué comme souffrant du syndrome du bébé secoué. Face à  cette maltraitance qui peut être mortelle, le gouvernement a lancé ce lundi une campagne de sensibilisation.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)