Tchad : 9 morts dans un attentat suicide

Au moins 9 personnes sont mortes au cours d'un attentat suicide dans la région du lac Tchad. Selon des sources sécuritaires tchadiennes, c'est une kamikaze qui s'est fait exploser dans la localité de Kaiga Kindjira.

Un témoin dans la région souligne que la kamikaze se serait infiltrée dans une concession où se trouvaient plusieurs personnes dont des jeunes femmes.
Cette région fait face depuis plusieurs mois aux attaques des groupes armés.
L'année dernière, dans la même localité une kamikaze avait déjà fait exploser sa ceinture tuant cinq civils et un militaire. Mi-décembre, au moins 14 personnes ont été tuées dans un village de pêcheurs dans la même zone.
L'attaque d'hier qui est une des premières en 2020 dans la zone, intervient à quelques semaines du redéploiement des troupes tchadiennes dans le lit du lac Tchad
Début janvier en effet, l'ensemble des 1.200 Tchadiens de la force multinationale déployée depuis des mois au Nigeria sont rentrés dans leur pays pour être redéployés sur les pourtours du Lac, côté Tchad, où les attaques se sont multipliées ces derniers mois.
Cet attentat-suicide intervient également alors que la ministre française des Armées, Florence Parly, en visite à N'Djamena lundi, a souligné « l'engagement très fort » du Tchad dans la lutte contre les djihadistes au Sahel.
Le Tchad très actif dans la lutte contre les bandes armées au Sahel vient d'annoncer l'envoi d'un bataillon (480 personnes) dans la région des trois frontières, entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, où plusieurs centaines de personnes pour la plupart des civiles ont été tuées ces derniers mois.)

Bbc

Nous vous recommandons