Tchad: après la prise de Kaga-Bandoro, l’afflux de réfugiés centrafricains inquiète

Par , publié le .

International

Au Tchad, un chef de village lance un appel à  l’aide face à  l’afflux de nouveaux réfugiés centrafricains. Nguertya Abel Soumbakoua est le chef traditionnel de Sido, une localité tchadienne du sud du pays, frontalière avec la Centrafrique. Le village accueille depuis 2003, des personnes fuyant ce pays pour des raisons de sécurité. Depuis le 9 avril, une nouvelle vague de personnes déplacées ont cherché refuge à  Sido.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut