Tchad: avec la perte de terrain de Boko Haram, comment accompagner le retour des ex-combattants

Par , publié le .

International

Au Tchad, la question des désengagés de Boko Haram était au cÅ“ur d’une conférence le 7 décembre au Centre d’études pour le développement et la prévention de l’extrémisme (CEDPE) à  Ndjamena. Depuis la mort d’Abubakar Shekau, le chef historique de Boko Haram, au mois de mai dernier, les insurgés semblent perdre du terrain au Tchad alors que des affrontements les opposent à  l’Iswap (Etat islamique en Afrique de l’ouest) du côté du Nigeria. Résultat, des centaines de jeunes Tchadiens reviennent dans leur village d’origine après avoir combattu dans les rangs du groupe terroriste.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)