Tunisie : les juges désormais interdits d’occuper des postes dans l’exécutif

Par , publié le .

International

Le Haut Conseil judiciaire a interdit aux juges, mercredi 9 juin, d’occuper des postes politiques dans l’exécutif. Ce Conseil prône l’indépendance de la justice et son impartialité face aux querelles politiques qui perdurent. Cette résolution intervient suite au limogeage, mardi, du chef de l’Instance nationale de lutte contre la corruption, par le Premier ministre. Le chef du gouvernement tunisien a remplacé, mardi, un juge, Imed Boukhris, par un autre, Imed Ben Taleb à  la tête de cette institution.

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)

Défiler vers le haut