Vague d’arrestations de journalistes en Ethiopie

Par , publié le .

International

Ils sont au moins 16 en détention, du jamais vu depuis l’arrivée au pouvoir d’Abiy Ahmed en 2018 qui, à  l’époque était salué pour sa libéralisation du paysage médiatique. Depuis la guerre du Tigré, le gouvernement cherche progressivement à  contrôler les médias. Le pays est récemment retombé au 114eme rang au classement de la liberté de la presse de Reporters sans frontières. 

O commentaire

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Champ obligatoire (*)