VIDEO - Attentats contre des mosquées en Nouvelle-Zélande : la France renforce la surveillance de ses lieux de culte

VIDEO - Attentats contre des mosquées en Nouvelle-Zélande : la France renforce la surveillance de ses lieux de culte

Leral Il y'a 1 semaine  Source

49 personnes ont été tuées dans des attaques contre deux mosquées bondées à Christchurch en Nouvelle-Zélande durant la prière du vendredi selon la police. Quatre personnes ont été arrêtées. Le tireur est un extrêmiste australien qui a filmé sa fusillade en direct sur les réseaux sociaux. La France va renforcer la surveillance de ses lieux de culte.

49 personnes ont été tuées dans des attaques contre deux mosquées bondées de la ville de Christchurch en Nouvelle-Zélande pendant la prière du vendredi. Des enfants figurent également parmi les morts. La police a pu désamorcer plusieurs engins explosifs. Quatre personnes ont été interpellées.

Que s'est-il passé ?
Il était 13h40, heure locale (2h40 heure française) quand un homme armé a ouvert le feu dans la mosquée Masjid al Noor à Christchurch. Au moins 300 fidèles étaient réunis pour la prière du vendredi. Au même moment, un autre tireur a ouvert le feu dans un centre islamique, situé cette fois dans la banlieue, à quelques kilomètres de distance. Les autorités néo-zélandaises n'ont pas encore détaillé la chronologie des deux attaques terroristes.

Un témoin a raconté au site internet Stuff.co.nz qu'il était en train de prier à la mosquée Masjid al Noord quand il a entendu des tirs. Un Palestinien présent dans l'un des lieux de culte, a raconté qu'il avait vu un homme être abattu d'une balle dans la tête. Un autre témoin a expliqué à Radio New Zealand qu'il avait entendu des coups de feu et vu quatre personnes gisant au sol, "avec du sang partout". Un autre homme a dit avoir vu des enfants se faire abattre. "J'avais des corps partout sur moi".

Quel est le bilan humain ?
Le nombre de victimes s'élève à 49 selon un bilan réactualisé à 9 heures, ce vendredi matin, par la police néo-zélandaise. Des enfants et des femmes figurent parmi les victimes. On compte également 20 blessés graves. "Il est clair qu'on en peut que décrire cela comme une attaque terroriste", a-t-elle déclaré. "Pour ce que nous en savons, (l'attaque) semble avoir été bien planifiée".

Qui sont les auteurs de la fusillade ?
Le tireur est un Australien selon le Premier ministre australien Scott Morrison, qui le qualifie de "terroriste extrêmiste de droite et violent". Il s'appelle Brenton Tarrant. Cet homme blanc, habillé en tenue militaire, s'est filmé en direct en train de tirer sur des fidèles dans une mosquée.

Dans cette vidéo, diffusée par le quotidien britannique The Daily Mail, il affirme être australien et être âgé de 28 ans. Il affirme "Que la fête commence !" ("Let's get this party started"), sort de sa voiture, tire des dizaines de balles avec une arme automatique dès la porte d'entrée. Il ne s'arrête de tirer que pour remplacer son chargeur vide. On le voit aussi revenir sur ses pas pour abattre les blessés.






LaDépêche.fr

→ Lire l'article au complet sur Leral



Nous vous recommandons