A cause d'un cercueil trop grand, ils se battent pour enterrer leur grand-mère

A cause d'un cercueil trop grand, ils se battent pour enterrer leur grand-mère

Closermag Le 2019-03-15  Source

Une habitante de Champigneulles en Meurthe-et-Moselle, décédée à l'âge de 98 ans, n'a pas pu être enterrée dans le caveau familial car son cercueil était trop grand. Depuis un mois, sa famille cherche une solution mais se heurte à des murs, rapporte l'Est Républicain. Plus tôt dans l'année, la grand-mère, Renée, décède et les funérailles sont organisées au cimetière de Champigneulles, une commune proche de Nancy.

Mais un problème survient au moment de la mise en terre. Les employés des pompes funèbres sont incapables de faire rentrer le cercueil qui est bien trop long pour rentrer dans le caveau familial. Le quotidien précise que la défunte mesurait 1,55 m et a été placée dans un cercueil d'1,87m. Le caveau, qui quant à lui n'est pas aux normes, ne fait qu'1,80m au lieu des 2,05m réglementaires.

"Ce n'était pas ce que voulait ma grand-mère"

Le responsable de la société de pompes funèbres l'assure, ce cercueil est standard. La famille Cecchin a ensuite proposé à ce que le corps soit transféré dans un autre cercueil, via une autre entreprise spécialisée. Mais autre problème : la loi interdit l'ouverture d'un cercueil dans un délai de 5 ans. La municipalité a même proposé d'agrandir le tombeau, mais au vu du risque d'abîmer les tombes voisines, l'hypothèse a été écartée.

La famille Cecchin s'est donc vue proposer la crémation de la grand-mère. Mais cette solution ne leur convient pas : "Ce n'était pas ce que voulait ma grand-mère", estime Florence Cecchin. Désormais, c'est aux assurances de trouver une solution adéquate. En attendant, la nonagénaire a été enterrée dans une tombe provisoire.

Nous vous recommandons