Affaire conclue : Julien Cohen victime d'une malencontreuse mésaventure dans l'une de ses boutiques

Affaire conclue : Julien Cohen victime d'une malencontreuse mésaventure dans l'une de ses boutiques

Telestar Le 2020-08-06  Source

La journée aura été intense pour Julien Cohen, ce jeudi 6 août. L'antiquaire rendu célèbre par l'émission Affaire conclue sur France 2, a vécu un véritable coup dur. Dans la story de son compte Instagram, l'homme d'affaires a expliqué que l'un de ses magasins a subi un sérieux incident : une inondation qui visiblement a fait de sacrés dégâts. "Après une année 2019 marquée par les grèves en tous genres, un début d'année en mode Covid-19 et confinement, il ne manquait qu'une belle inondation...", a commencé par expliquer Julien Cohen, sur un ton ironique.

Puis, Julien Cohen a précisé les causes de l'incident, survenu dans la matinée : une canalisation qui a explosé. "Pas de vacances pour les bras. Bonne journée vous tous", a-t-il conclu. En illustration de la publication, les internautes ont pu découvrir des photos de l'incident qui s'est déroulé dans sa boutique My discoveries, qui se situe au Rue Paul Bert, Saint-Ouen (93400). Un photomontage montre une rue inondée sur plusieurs centimètres, avec des agents en train de creuser le sol pour réparer la fuite. Un coup dur et des dégâts dont Julien Cohen se serait bien passé, notamment après la rude épreuve du confinement, particulièrement éprouvante pour les commerçants.

Une réussite qu'il doit lui seul

Il faut dire qu' 53 ans, Julien Cohen est un homme d'affaires hors pair. Déj quand il était jeune adulte, l'acheteur était un redoutable businessman. Dans une interview accordée nos confrères de Closer en décembre dernier, Julien Cohen avait confié : "Je suis un gosse de riche mais je me suis fait par moi-même". Pour pouvoir se payer sa première Ferrari l'âge de 32 ans, il avait compté uniquement sur sa chance et sa stratégie dans les jeux d'argent. Et elle s'est avérée payante ! "Ado, j'ai découvert que j'excellais dans les jeux de hasard, qui ne sont en fin de compte que des jeux de probabilité et de hasard. À 18 ans j'ai gagné mon premier million (...)

Nous vous recommandons