Affaire Epstein: l'accusatrice du Prince Andrew dénonce des "excuses ridicules"

L'Américaine qui affirme avoir été forcée à des relations sexuelles avec le prince Andrew sous l'emprise du financier Jeffrey Epstein prend la parole. Virginia Giuffre, née Roberts, a accordé une interview à la BBC; la chaîne a publié quelques extraits de cet échange, avant sa diffusion ce lundisoir. L'accusatrice y dénonce notamment les "excuses ridicules" de la part du fils d'Elizabeth II.

"J'implore les Britanniques de me soutenir, de m'aider à mener ce combat, de ne pas accepter (...) l'histoire d'un abus (sexuel) qui concerne votre famille royale", déclare-t-elle dans un entretien diffusé lundi sur la BBC.

"Ce type n'arrêtait pas de me suer dessus"

Virginia Roberts, épouse Giuffre, y explique avoir été présentée au deuxième fils de la reine Elizabeth II, huitième dans l'ordre de succession au trône, par Jeffrey Epstein et sa petite amie de l'époque, Ghislaine Maxwell, lors d'une virée en boîte de nuit, où le prince l'aurait invitée à danser.

"C'était horrible et ce type n'arrêtait pas de me suer dessus", a détaillé celle qui n'avait alors que 17 ans. Elleaffirme avoir été forcée à avoir des relations sexuelles avec lui plus tard dans la soirée, puis à deux autres reprises à New York et sur l'île privée dans les Caraïbes de Jeffrey Epstein, qui s'est depuis suicidé en prison.

Le prince avait démenti "catégoriquement" ces accusations fin octobre dans une interview jugée désastreuse sur la BBC qui l'a poussé à...

Nous vous recommandons