Alain Chabat: quand il a mis sa vie en danger pour échapper au service militaire

Alain Chabat: quand il a mis sa vie en danger pour échapper au service militaire

Voici Le 2020-01-23  Source

Dans sa jeunesse, Alain Chabat était vraiment prêt à tout pour échapper au service militaire. Au point de jouer avec la mort... Il raconte en détails, à Society, sa - fausse - tentative de suicide pour se faire réformer.

Alain Chabat fait la Une du magazine Society, cette semaine. Pas pour répondre aux remarques coquines de Victoria Abril, mais parce qu'il devient, au fur et à mesure du temps qui passe, une "icône pop", selon le magazine. Il faut dire qu'Alain Chabat est partout :leBurger quiz cartonne, il fait une apparition dans le teaser du très attendu film Kaamelott, mais surtout, il sera à l'affiche, le 5 février prochain, de #Jesuislà, réalisé par Eric Lartigau (Prête moi ta main, Mais qui a tué Pamela Rose ?). Mais la vie d'Alain Chabat, parfois, c'est mieux qu'un film, comme quand il raconte comment il a tout fait pour échapper au service militaire, jusqu'à simuler une tentative de suicide !

Un lavage d'estomac pour le sauver

A Society, le présentateur du Burger quiz raconte cette anecdote ébouriffante et comment elle a failli mal tourner. Alors qu'il espère être inapte, Alain Chabat n'est pas réformé et pète un plomb face à l'orientateur. Double défaite : à cause de cette réaction, le comédien, en plus d'être jugé apte, est envoyé dans un camp semi-disciplinaire, en Allemagne. Pas de quoi le calmer. "Au bout d'un mois, à ma première permission, je suis allé voir une médecin un peu militante qui expliquait comment se faire réformer". Ce médecin conseille alors à Alain Chabat de prendre 6 Mogadon, un médicament contre les troubles sévères du sommeil. "Vous faites ça avec un copain, ajoute ce médecin. A un moment, vous allez vous endormir. Il faut que votre copain vous mette des claques, et quand vous ne répondez plus il appelle le Samu en précisant bien que vous êtes un militaire en permission".

Sauf que l'opération devient dangereuse. Après un lavage d'estomac et un passage à l'hôpital militaire, Alain Chabat est envoyé en hôpital psychiatrique pour "tentative de suicide". "Je pensais y retrouver des simulateurs, comme moi, mais pas du tout", se remémore-t-il. Surtout, le personnel médical le considère "très atteint" et conseille ses parents de le mettre en établissement. "J'ai vu mes parents, je leur ai expliqué. Ils étaient contents que je sois en bonne santé, finalement". Digne d'un scénario de film.

Nous vous recommandons