Alain Souchon explique pourquoi Laurent Voulzy n'a écrit qu'une seule chanson dans son dernier album

Fâchés Alain Souchon et Laurent Voulzy ? C'est ce que l'on pourrait penser en voyant que l'interprète de Belle Ile en mer n'a signé qu'une seule chanson dans le dernier album d'Alain Souchon (habituellement, il les signait toutes)... Le principal intéressé répond.

Presque, c'est le titre du dernier album d'Alain Souchon, sorti la fin de l'année 2019. Un nouvel opus qui dépasse la grosse demi-heure d'écoute dans son intégralité. Une brièveté que le chanteur vient d'expliquer dans les colonnes de l'Edition belge de Nord Eclair.« Ca a toujours été le cas, souligne l'interprète de Quand je serais K.O. Je fais des albums de dix chansons et c'est déj faire aussi. Pour une chanson, j'attends toujours le déclic, donc dix chansons, ça suffit bien. » Pour se faire, Alain Souchon a demandé un coup de main Pierre et Charles, ses deux fils. « Ce sont eux qui m'ont demandé de le faire [l'album ndlr], réplique Alain Souchon. Moi, je me disais que j'allais peut être arrêter. Je commence me faire vieux. » Un constat retoqué par les deux fils de l'artiste qui ont pris la main sur une majeure partie de l'écriture de Presque. « ...a les amuse que je sois chanteur, ajoute-t-il, l'...il rieur. Et un rapport familial, c'est toujours bienveillant. Je sais que s'ils me font une remarque, c'est uniquement pour améliorer le résultat. Et puis ils ont une vision moderne de la chanson. Moi, c'est pas sûr... »

#Brouille ?

Ce qui marque l'afficionado d'Alain Souchon en regardant de plus près qui signe quoi, c'est la quasi absence de Laurent Voulzy, acolyte historique de l'artiste depuis des décennies. Lorsque nos confrères belges de Nord Eclair ont demandé Alain Souchon pourquoi Laurent Voulzy n'avait signé qu'un seul titre sur l'album Presque, La Souche (comme on le surnomme dans le milieu), n'a pas voulu commenter la chose plus que ça, répondant - tout de même - que c'était bien malgré lui... « Ce n'est pas mon choix, rétorque le chanteur. C'est lui [Laurent Voulzy] qui était occupé. » De l'eau dans le gaz entre les deux inséparables de la chanson française ? Gageons que non, juste quelques problèmes d'emploi du temps. Nous guetterons le prochain album de Laurent Voulzy et verrons bien si Alain Souchon lui a consacré plus de temps dans l'écriture de titres... Souhaitons que oui !

Nous vous recommandons