Alexia Laroche-Joubert ( Koh-Lanta ): «Notre dispositif de sécurité reste inchangé»

Alexia Laroche-Joubert ( Koh-Lanta ): «Notre dispositif de sécurité reste inchangé»

Tvmag Le 2019-03-15  Source

INTERVIEW - La présidente d'Adventure Line Productions nous parle du retour du jeu d'aventure vendredi soir sur TF1 après un an d'absence.

En mai 2018, le tournage de la 19e édition de Koh-Lanta avait été définitivement stoppé dans la nuit du 4e au 5e jour après l'agression sexuelle présumée dénoncée par Candide Renard l'égard d'Eddy Guyot, deux participants. Un incident survenu alors qu'aucune caméra ni membre de la production ne soit présent. Six mois plus tard, ALP a fait son retour aux Fidji pour tourner la saison 20, Koh-Lanta: la guerre des chefs.

» LIRE AUSSI - Denis Brogniart: «On retrouve ce qui a fait le succès de Koh-Lanta»

Alexia Laroche-Joubert, pourquoi Koh-Lanta ne quitte plus les Fidji depuis 2017?
C'est notre quatrième saison en tournage et la troisième en diffusion. C'est un endroit incroyablement bien préservé. Notre problématique est de respecter un cahier des charges extrêmement lourd. En priorité, sur notre site de tournage, nous devons avoir la sécurité sanitaire mais aussi la sécurité politique et religieuse. Nous devons être dans un cadre paradisiaque sans être gêné par le tourisme. Très peu d'endroits dans le monde arrivent satisfaire tous ces critères. Les îles Fidji sont très vastes, nous ne sommes jamais implantés au même endroit et nous disposons d'une variété de paysages incroyables.

Etait-ce une évidence de reprendre la mécanique de l'édition précédente arrêtée prématurément?
Non, nous ne pensions pas le faire jusqu' ce que nous finalisions le casting et que nous décidions de ne pas reprendre des candidats de la saison annulée. Nous avions cette mécanique qui fonctionnait très bien avec l'épreuve de lancement des 21 poteaux et comme aucun des participants ne l'avait vécu, nous avons pu la réutiliser.

Nous vous recommandons