Après le Megxit, le prince Charles pourrait refuser de monter sur le trône au profit de William

Après le Megxit, le prince Charles pourrait refuser de monter sur le trône au profit de William

Closermag Il y'a 3 semaines  Source

Le Megxit aura sérieusement remué la monarchie britannique. Le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont décidé de prendre leur distance avec la famille royale en ce début d'année 2020. Le duc et la duchesse de Sussex prennent ainsi leur indépendance financière et s'installent au Canada. La décision a été actée après une réunion de famille, entre la reine Elizabeth II et grand-mère de Harry, le frère de ce dernier, le prince William, et leur père le prince Charles, ces deux derniers étant héritiers au trône.

La rupture entre le prince Harry, Meghan Markle et la couronne n'est pas une bonne nouvelle pour la monarchie. Le couple, parents du petit Archie, a donné un vrai coup de jeune "The Firm" lors de son mariage - il faut dire que le fils cadet du prince Charles et de Lady Diana est pour de nombreux sujets de Sa Majesté le membre le plus populaire de la célèbre famille. Les jeunes époux ont beaucoup modernisé l'image de la couronne, qui a sa tête la nonagénaire reine Elizabeth II.

Le prince William, roi plus tôt que prévu ?

Après la crise du Megxit, selon un sondage du Daily Express, 45% des Britanniques pensent que, pour redorer le blason de l'institution, c'est au prince William, et non au prince Charles, d'accéder au trône la mort de la monarque. Le petit-fils d'Elizabeth II, avec son épouse Kate Middleton et ses trois enfants George, Charlotte et Louis, donneraient effectivement un sacré coup de jeune la monarchie, dépoussiérant la couronne vieillissante et son immobilisme protocolaire.

Peu de chances pourtant, selon les experts de la couronne, de voir abdiquer le prince Charles - qui a attendu son couronnement toute sa vie. "Sauter une génération reviendrait instaurer un dangereux précédent. Cela pourrait ouvrir la voie George, qui aura probablement une soixante d'années la fin du règne de son père, qui laisserait son tour le trône son fils ou sa fille, analyse Dickie Arbiter, ancien attaché de presse de la reine, nos confrères britanniques. Le tour de William viendra. En attendant, Charles succédera sa mère, la reine", assure-t-il. L'immobilisme protocolaire a encore de beaux jours devant lui.

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons