Benjamin Biolay acteur : pourquoi il a longtemps refusé tous les rôles de cinéma qu'on lui offrait

Benjamin Biolay acteur : pourquoi il a longtemps refusé tous les rôles de cinéma qu'on lui offrait

Telestar Le 2020-09-23  Source

Ce mercredi 23 septembre 2020, Benjamin Biolay est à l'affiche du film Les apparences signé Marc Fitoussi et dans lequel il donne la réplique à Karin Viard. L'occasion pour le comédien et chanteur d'accorder une interview au Parisien et de revenir sur le début de sa carrière face caméra. Pour rappel, il a été marié dans les années 2000 à Chiara Mastroianni. Une relation qui l'a d'ailleurs conforté dans l'idée qu'il n'avait pas sa place dans le septième art.

"a ne me donnait pas spécialement envie de jouer. Je me disais : 'Le cinéma, c'est son truc à elle et la musique, mon truc à moi. Chacun sa vie artistique'", explique Benjamin Biolay, qui a finalement changé d'avis en 2003 en jouant son propre rôle dans Pourquoi (pas) le Brésil, avec Elsa Zylberstein ou encore dans Divine début 2008 au côté de Géraldine Pailhas, mais ce n'était pas gagné. "En vérité, les premiers films qu'on m'a proposés, je les ai refusés. Je ne me sentais pas du tout à la hauteur. C'est la réalisatrice Sylvie Verheyde qui m'a convaincu de faire Stella [sorti en 2008, NDLR]. Je lui ai dit d'accord, mais je lui ai demandé de m'aider à préparer ça", déclare l'auteur compositeur, qui "ne voulait pas arriver sur un plateau en découvrant tout". Le papa d'Anna a eu de la chance car la cinéaste a été "très patiente" avec lui.

Un comédien bientôt réalisateur?

"Finalement, c'est grâce à elle si je suis devenu acteur", lâche celui qui peut désormais se vanter d'avoir tourné dans 28 films, en plus d'avoir sorti neuf albums studio solo. Lorsqu'il a commencé à faire du cinéma, Benjamin Biolay était tétanisé. "J'avais tellement peur. La tentation de tout planter. J'y suis quand même allé, par professionnalisme. Quand je suis arrivé, je n'étais pas très beau à voir", se souvient-il. Depuis avec l'expérience, il pourrait même aller jusqu'à réaliser son propre film et il a déjà sa petite idée. "Ce serait un film musical. Pour y mettre mes deux (...)

Nous vous recommandons