Beyoncé : la star dévoile un rare portrait de ses jumeaux Sir et Rumi

Devenue maman pour la première fois en 2012 avec la naissance de la petite Blue-Ivy, Beyoncé accueillait le 12 juin 2017 des jumeaux : Sir et Rumi. Si la chanteuse et son mari, le rappeur Jay Z exposent peu leurs petits derniers, c'est travers son nouvel album visuel, Black is King, disponible sur la plateforme Disney+ depuis vendredi 31 juillet 2020, que la star planétaire a souhaité changer la donne. Dans le visuel de la chanson Brown Skin Girl, Beyoncé prend ainsi la pose avec ses deux filles, Blue-Ivy (8 ans) et Rumi (3 ans) ainsi que sa mère Tina Lawson. Dans un magnifique champ, le quatuor prend la pose dans des vêtements assortis fleuris. Si la fille aînée de la star fait plusieurs apparitions dans cet album visuel, le petit Sir Carter n'est pas en reste.

Pour son nouveau projet, Beyoncé a convié de nombreuses célébrités noires apparaître ses côtés. On peut ainsi apercevoir dans Black is King le mannequin Naomi Campell, la comédienne Lupita Nyong'o ou encore Kelly Rowland, ex-Destiny's Child. Si son mari fait également une apparition dans cet album visuel, Pharrell Williams a également signé présent. Cependant, si de nombreuses stars font partie du projet de la chanteuse, ce dernier est dédié son fils, Sir Carter. Alors qu'une photo du petit garçon s'affiche la fin de l'album visuel, Beyoncé a partagé ces quelques mots : "Ce projet est dédié mon fils, Sir Carter. Et tous nos fils et filles, le soleil et la lune s'illuminent pour vous. Vous êtes la clé de notre royaume."

Beyoncé aurait pu perdre ses jumeaux

Si Beyoncé est très proche de ses enfants, elle a vécu un accouchement difficile pour ses jumeaux. Dans un entretien accordé la version américaine de Vogue, la star confiée : "Je faisais près de 100 kilos le jour où j'ai donné naissance Sir et Rumi. J'étais enflée cause de la pré-éclampsie et j'étais au repos, couchée, depuis plus d'un mois. Ma santé et la santé de mes bébés étaient en danger, alors j'ai eu une césarienne d'urgence. Nous avons passé plusieurs semaines dans l'unité de soins intensifs néonatals."

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons