Beyoncé, ses confidences bouleversantes sur ses fausses couches

Beyoncé, ses confidences bouleversantes sur ses fausses couches

Parismatch Le 2019-12-10  Source

Dans une nouvelle interview, Beyoncé a accepté de répondre directement à quelques questions de ses fans, faisant des confidences exceptionnelles sur des pans douloureux de sa vie...

Beyoncé n'évoque pas souvent sa vie privée devant les médias. Pourtant, la chanteuse de 38 ans a accepté de répondre directement aux questions de ses fans pour le numéro de janvier 2020 de la version américaine du magazine «ELLE».

Alors que ses fans lui ont posé diverses questions via les réseaux sociaux ou par email sur les secrets de sa réussite, sur ses collaborations mode ou bien encore sur ses activités ou plats préférés, l'un d'entre eux lui a demandé si elle n'était pas trop «déçue» de ne pas avoir remporté de prix pour son titre «Lemonade». La femme de Jay-Z a répondu que cela n'avait pas vraiment d'importance à ses yeux. « J'ai commencé à chercher un sens plus profond lorsque la vie a commencé à m'enseigner des leçons dont j'ignorais que j'avais besoin. Le succès me semble différent maintenant. J'ai appris que toute douleur et perte sont en fait un cadeau», a-t-elle confié.

La célèbre interprète de «Crazy in Love» a poursuivi en faisant des révélations exceptionnelles sur les fausses couches qu'elle a dû endurer avant de donner naissance à sa fille Blue Ivy en janvier 2012. «Les fausses couches m'ont appris que je devais d'abord me materner avant de pouvoir être la mère de quelqu'un d'autre. Puis j'ai eu Blue, et la recherche d'un but a été plus profonde. Je suis morte et je suis née à nouveau dans cette relation, et ma recherche d'identité est devenue plus forte», a-t-elle poursuivi.

Beyoncé et Jay-Z ont vécu l'arrivée de leur fille aînée comme un véritable moment de grâce. Le rappeur de 50 ans avait d'ailleurs évoqué dans sa chanson «Glory» l'espoir qu'il avait placé dans la grossesse de sa femme lorsqu'elle attendait Blue Ivy. «Toute la souffrance de ces faux départs, j'ai prié si fort pour que ce soit la dernière», chantait-il. En juin 2017, Beyoncé mettait également au monde les jumeaux Sir et Rumi. «Après avoir eu une grossesse difficile, j'ai pris une année pour me concentrer sur ma santé», a-t-elle admis.

La chanteuse a terminé son entretien en confiant qu'«être "numéro un" n'était plus (sa) priorité» après avoir vécu ces épreuves difficiles. «Ma véritable victoire est de créer de l'art et de laisser une empreinte qui me survivra. C'est gratifiant», a-t-elle conclu.

A lire aussi : La fille de Beyoncé remporte un prix à seulement 7 ans

Nous vous recommandons