Blanche Gardin : comment son premier mari l'a aidée " remonter la pente" après son internement

Ce jeudi 13 août 2020, Gala a interviewé l'animatrice télé Nathalie Simon. L'ancienne championne de planche voile sort le 20 août prochain un livre biographique intitulé La vie rêvée de Blanche Gardin. Dans ce dernier, l'ex-chroniqueuse de Midi en France évoque la jeunesse de l'humoriste de 43 ans et notamment son ancienne relation avec son premier mari. Nicolas Deconinck de son nom a accepté de se confier l'auteure de l'ouvrage, même si Blanche Gardin n'était pas d'accord l'origine.

Leur rencontre remonte au début des années 90, alors qu'ils étaient camarades de classe au lycée. En 1998, le jeune homme tente de recontacter la comédienne. C'est ainsi qu'ils ont eu le coup de foudre l'un pour l'autre. Ils se passent la bague au doigt en 2004, se séparent plusieurs reprises pendant leur relation amoureuse et finissent par divorcer en 2009. Depuis, le premier époux de Blanche Gardin a refait sa vie et est le père d'un petit garçon prénommé Nino. Ce qui ne l'a pas empêché de donner quelques détails sur son ancienne histoire d'amour. "Nous n'étions qu'un. Nous nous protégions mutuellement", a-t-il expliqué Nathalie Simon. Cette dernière estime que Nicolas Deconinck est "l'une des personnes qui connaît le mieux l'humoriste" et qu'il a "toujours été un repère pour elle". "Leur histoire a été un mélange de camaraderie, de fougue, de passion et de folie", ajoute-t-elle, en précisant qu'ils "sont toujours restés proches".

Un ex-mari ravi du succès de l'humoriste

Il y a quatre ou cinq ans, Blanche Gardin a été internée dans un hôpital psychiatrique. Son ancien époux était d'ailleurs très présent pour elle. "Elle n'allait pas bien du tout. Nous parlions pendant des heures. Elle m'a demandé d'être bienveillant vis--vis d'elle, je l'ai aidée remonter la pente", a-t-il assuré l'écrivaine. Il a aussi permis l'humoriste de croire en elle professionnellement "Il lui a appris s'accepter et a beaucoup contribué son style d'écriture, l'encourageant aller plus loin. Il se réjouit aujourd'hui de son succès", affirme Nathalie Simon. "Elle, qui déballe volontiers une part de sa vie privée sur scène, a peur de ce qu'elle ne maîtrise pas, elle souhaite garder par-dessus tout le contrôle", estime-t-elle.

Inscrivez-vous la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Nous vous recommandons