Brigitte Macron "ne vit pas bien" les menaces contre sa famille et son mari Emmanuel Macron

Brigitte Macron "ne vit pas bien" les menaces contre sa famille et son mari Emmanuel Macron

Closermag Le 2020-01-22  Source

Qui est vraiment Brigitte Macron ? Qui est celle qui partage le quotidien du président de la République ? Qui est cette professeure de français qui épousé une homme de 24 ans son cadet ? C'est ce que se sont demandées les enquêtrices Ava Djamshidi et Nathalie Schuck, dans leur livre Madame la Présidente, aux éditions Plon. Mardi 21 janvier, Nathalie Schuck était invitée sur le plateau de L'Info du vrai sur Canal+, pour parler de l'ouvrage en question.

"Brigitte Macron c'est quelqu'un qui n'a pas peur pour elle-même, mais qui a peur pour ses proches. Et elle veut être informée par les équipes de l'Elysée de toutes les menaces ciblées qui concernent et son mari, et sa famille", a expliqué l'autrice du livre. Selon elle, la Première dame est quelqu'un "qui veut rester lucide" sur les complications du quotidien. Néanmoins, cette situation difficile, "Brigitte Macron ne la vit pas bien", a ajouté Nathalie Schuck. Par ailleurs, le jour-même, l'Institut des vocations pour l'emploi fondé par Brigitte Macron a été cambriolé et vandalisé. Lors de son enquête, la journaliste a été mise au courant des courriers que reçoivent Emmanuel Macron et son épouse l'Elysée. Parmi ces courriers figuraient des lettres très virulentes, dont une qui stipulait : "On va tous vous crever les Macron".

Brigitte Macron consciente des menaces

Nathalie Schuck a ajouté : "Brigitte Macron est consciente que son mari est menacé, que sa famille est menacée. Pendant la crise des Giles jaunes les chocolateries Trogneux Amiens étaient la cible de menace, donc ça c'est dur vivre". Le 4 décembre dernier, dans les colonnes du Parisien, Jean-Alexandre Trogneux, neveu de Brigitte Macron et patron de la chocolaterie familiale, s'était justement exprimé sur les actions de certains Gilets jaunes contre son commerce : "J'ai l'impression d'être un bouc émissaire, un défouloir [...] On crache sur la vitrine [...] On a menacé de faire brûler la chocolaterie sur les réseaux sociaux. La personne a été placée en garde vue. J'ai peur de l'acte d'un déséquilibré". Enfin, selon la journaliste, si jamais Emmanuel Macron est de nouveau élu président de la République en 2022, il faut que son épouse Brigitte Macron "vive avec le fait que ça va durer encore potentiellement sept ans".

Ne ratez aucun article de Closermag.fr en recevant directement une alerte via Messenger

Nous vous recommandons