Brigitte Macron: ses filles au contact du coronavirus' La première dame est inquiète

Brigitte Macron: ses filles au contact du coronavirus' La première dame est inquiète

Voici Le 2020-04-08  Source

Alors qu'elle vit le confinement avec "difficulté", Brigitte Macron n'est pas rassurée pour la santé de ses deux filles. Par le métier qu'elles exercent ou ceux de leurs conjoints, elles peuvent être en contact direct avec le coronavirus...

Chez les Macron, on demande les médecins et on ne risque pas de piocher ! Les deux parents d'Emmanuel Macron ont fait médecine, mais ce n'est pas tout : son frère, Laurent, est radiologue tandis que sa soeur, Estelle, néphrologue. Une véritable armada de soignants, où le chef de l'Etat fait presque figure de "vilain petit canard" dans les repas de famille. En épousant Brigitte Macron, il a encore trouvé dans sa belle-famille du personnel de santé : Laurence Auzière, la fille cadette de la première dame, est cardiologue.

Avec son époux, Grégoire, ils font partie tous les deux de la famille des soignants, puisque ce dernier est radiologue, comme Laurent Macron. Née la même année qu'Emmanuel Macron, Laurence Auzière a partagé les bancs de l'école avec le président de la République. Tous soignants, des Macron aux Trogneux ? Pas Brigitte ni sa deuxième fille, Tiphaine. Cette avocate de profession partage davantage de points communs avec Emmanuel Macron. Mais l encore, la médecine n'est pas loin, puisque Tiphaine partage sa vie avec un chirurgien. En ces temps de pandémie, et alors que les soignants sont en première ligne face au coronavirus, cette proximité a de quoi inquiéter Brigitte Macron.

"Pas renoncer"

En effet, ses filles pourraient être rapidement en contact avec le coronavirus. Selon Le Parisien, la cadette, Laurence Auzière, est confrontée des patients "dans l'oeil du cyclone", selon des propos tenus par un proche de la famille et rapporté par le média régional. Et si l'aînée, Tiphaine Auzière, n'est pas directement au contact du Covid-19 en tant qu'avocate, son conjoint peut l'être. Pas de quoi être franchement rassurée, donc. "Elle est inquiète pour eux évidemment, mais ils ne vont pas renoncer leur métier", confie un proche de l'Elysée au Parisien. Pour s'enquérir de leur bonne santé, des visioconférences ont lieu chaque jour, pendant ce confinement. Ce n'est qu'uniquement ce virus derrière nous que Brigitte Macron soufflera vraiment.

Nous vous recommandons