C'est Canteloup: un sketch sur l'attentat de Romans-sur-Isère indigne la maire de la ville

C'est Canteloup: un sketch sur l'attentat de Romans-sur-Isère indigne la maire de la ville

Voici Le 2020-04-08  Source

Les habitants de Romans-sur-Isère sont sous le choc. Lundi 6 avril, Nicolas Canteloup a présenté un sketch sur l'attaque au couteau qui a frappé la commune de la Drôme deux jours plus tôt. De quoi indigner la maire de la ville, qui demande des excuses.

La commune de Romans-sur-Isère est en deuil. Samedi 4 avril, deux hommes ont été tués lors d'une attaque au couteau perpétrée en plein confinement général. Alors qu'il se rendait la boulangerie, Julien Vinson a perdu la vie en voulant protéger son fils de 12 ans. Une tragédie qui laisse le magicien Dani Lary, ami de la victime, sous le choc. « Julien a juste eu le temps de se placer devant son fils pour le protéger et il a pris les coups de couteau. Il a été tué devant son fils, je n'arrive pas le croire, c'est un truc de malade, a-t-il confié dans Le Parisien. Julien, c'était un vrai gentil, il avait toujours le sourire, toujours un mot sympa et accueillant pour tout le monde. C'était un pacifiste, il réglait tous les problèmes. »

La maire de Romans-sur-Isère indignée

Ce sujet douloureux a pourtant inspiré un sketch Nicolas Canteloup, dont l'émission C'est Canteloup était retour sur TF1 ce lundi 6 avril, après plusieurs semaines de déprogrammation. « C'est un drame. Mais notez que cela a permis de faire comprendre aux gens de l'Isère qu'il ne faut pas traîner dans la rue, et plutôt rester chez soi. Alors je vous l'accorde, la méthode est un chouïa extrême, même pour le préfet de Paris Didier Lallement », a-t-il lancé en imitant le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. « Non mais attendez, vous êtes complètement fou de dire ça. C'est très grave, il y a eu deux morts », a rétorqué Alessandra Sublet. « C'est très grave, vous avez raison de le rappeler. D'autant plus qu'il n'avait pas son attestation de sortie sur lui. Je peux vous dire qu'on a été intraitable et qu'il a donc logiquement écopé d'une amende de 135 euros », a renchéri l'humoriste.

Mais ce sketch n'a pas été du goût de tout le monde. Sur Twitter, Marie-Hélène Thoraval, la maire de Romans-sur-Isère, a réclamé des excuses publiques la première chaîne. « Après ce sketch indigne, je demande en effet la direction de TF1, aux producteurs de C'est Canteloup, Nicolas Canteloup et Alessandra Sublet que des excuses soient présentées aux Romanais et aux familles des victimes », a-t-elle écrit. Et de déplorer dans un entretien accordé France Bleu: « Si c'étaient des gens de talent, ils sauraient qu'on ne peut pas rire de tout. Je pense qu'on a eu suffisamment de malheurs, de douleurs, sans que cette situation-l soit tournée en dérision. » Reste savoir si l'imitateur répondra cette polémique.

Nous vous recommandons