Caïn: qui est Julien Baumgartner, le remplaçant de Bruno Debrandt?

Ce vendredi 15 mars, Caïn est de retour pour une septième saison sur France 2. Bruno Debrandt ayant quitté la série, c'est Julien Baumgartner, 42 ans, qui incarne désormais le policier en fauteuil roulant Frédéric Caïn. On vous fait les présentations.

La nouvelle avait surpris tous les fans de Caïn: en septembre 2017, l'issue du tournage de la sixième saison de la série de France 2, Bruno Debrandt annonçait son départ. Après avoir incarné le capitaine Frédéric Caïn depuis 2012, l'acteur avait besoin de changer d'air: «Ces quatre dernières années, j'ai bossé comme un damné pour pouvoir faire trois unitaires en plus de la série, tout en menant mes activités personnelles, avait-il confié Télé Star. C'était assez lourd et il fallait que ça s'arrête. » Comme la production de Plus belle la vie l'avait fait pour le personnage de Patrick Nebout au moment du départ de Franck Sémonin, la décision a été prise de garder le héros et de changer d'acteur. C'est Julien Baumgartner, 42 ans, qui a obtenu le rôle. Une belle promotion pour ce comédien qui a démarré sa carrière la fin des années 1990.

Qui est Julien Baumgartner, le nouveau Caïn'

Après avoir fait ses débuts au théâtre, Julien Baumgartner s'est tourné vers le cinéma: son premier film, Sexy Boys, est sorti en décembre 2001. Après cette comédie française assez proche d'American Pie (l'affiche en était d'ailleurs largement inspirée), le jeune acteur avait enchaîné avec Comme une image d'Agnès Jaoui, puis avec le téléfilm A cause d'un garçon de Fabrice Cazeneuve. S'il a depuis multiplié les petits rôles sur grand écran - voire les apparitions, comme dans The Tourist en 2010 - Julien Baumgartner a surtout retenu l'attention du grand public la télévision. Sa première expérience remonte 2000 dans Les Cordier, juge et flic dès 2000 (déj une série policière), avant qu'il n'explose en 2014 avec Origines, sur France 3. Il y incarnait alors avec brio le capitaine Arthur de Plessis dans des enquêtes basées sur la généalogie.

L'expérience n'aura toutefois duré que deux saisons, en partie cause d'une polémique: Micky Sébastian, l'actrice qui incarnait l'héroïne d'Origines, avait été évincée par la production pour « comportement désagréable» sur le tournage. Toutefois, ses proches avaient soutenu dans Libération que c'est son âge qui avait posé problème... Elle avait été remplacée par l'actrice Vanessa David, 16 ans de moins, pour la saison 2. Malheureusement pour cette dernière comme pour Julien Baumgartner, il n'y aura finalement pas eu de troisième salve d'épisodes. Le comédien aura toutefois bien rebondi en récupérant le rôle de Frédéric Caïn dans la série succès de France 2. Un travail pour lequel il s'est minutieusement préparé.

Julien Baumgartner: son défi en reprenant le rôle de Caïn

En bons termes avec Bruno Debrandt, Julien Baumgartner a pu lui soutirer quelques conseils lors de leur passage de relais. Afin de coller au mieux ce personnage de policier handicapé, il a également fait en sorte de se mettre en condition: « J'ai eu la chance d'avoir le fauteuil de Bruno cinq mois avant le tournage. J'ai donc pu m'entraîner dans ma maison des Charentes. Un soir, j'avais invité des amis et je suis resté dedans toute la soirée pour cuisiner, servir... Au bout de trois heures, j'ai dû me lever et prendre l'air. Je me suis rendu compte quel point vivre en fauteuil pouvait être oppressant », avait-il expliqué Télé Star. Et force d'efforts pour se glisser dans la peau de Fred Caïn et se l'approprier, Julien Baumgartner a semble-t-il réussi son pari : sur le tournage, des badauds ne se sont même pas aperçus que la série avait changé d'acteur principal!

A quelques heures du lancement de la septième saison de Caïn, Julien Baumgartner croise les doigts, mais a envie d'y croire. Lorsque TV Mag lui demande s'il craint que la sauce ne prenne pas, l'acteur se montre d'ailleurs confiant : « Honnêtement, je ne vois pas très bien pourquoi. Mais si c'était le cas, je me dirais que j'ai donné le meilleur de moi-même et que ça valait le coup d'essayer. La série le mérite. L'équipe le mérite. Les téléspectateurs le méritent. » Si Bruno Debrandt s'était déj montré dubitatif quant l'avenir de la série de France 2, il avait assuré qu'il espérait lui aussi un succès. Comme tout le monde!

Nous vous recommandons